Celui qui marche

Celui qui marche



Qui vivent dans l’oubli en ces temps bien obscurs. Tristes sont les augures quand l’horizon se perd.


Mots-clés

EXIF

Focal Length: 50 mm
Exposure: 1/500 sec
Aperture: f/11
ISO: 400

Dernier commentaire

  • Nickel car techniquement parfaite.
    Bonne fin de semaine.
    Yvon.
    Yvon @ 2011-03-09 23:12:31
  • Il marche d'un pas lent, avec juste sa solitude comme fidèle Amie, et n'a plus goût à regarder autour les merveilles qui s'offrent à lui...Une image à la fois forte et si belle par sa qualité ! Bisous et bonne journée Mathilde
    jacklineG @ 2011-03-10 07:49:16
  • Cela fait une bonne serie avec la precedente. Ce marcheur a la stature courbee semble etre un homme sans le sou et n'est sans doute pas proprietaire d'une de ces peniches.
    Akaruiphoto @ 2011-03-10 08:22:35
  • Une marche à la recherche de son ombre ?
    ceanothe @ 2011-03-10 08:22:39
  • La solitude, maladie de notre siècle. Tu l'as magnifiquement mise en valeur avec cette splendide image. La qualité de la lumière et des couleurs m'épate!!!! Belle journée Mathilde, bisousss.
    tede @ 2011-03-10 10:17:49
  • la solitude ça n'existe pas..ce sont les gens qui s'isolent..point positif au moins il est dehors !!
    JPS @ 2011-03-10 10:51:04
  • Très jolie photo une fois de plus...mais vers quel destin marche cet homme dont les épaules semblent bien lourdes ? ta photo fait bien ressortir cette lassitude...bise et bonne jopurnée Mathilde...
    le Pierrot @ 2011-03-10 10:54:01
  • Belle mais triste photo , cet homme semble porter un fardeau très lourd , Phil
    Philippe @ 2011-03-10 11:29:04
  • une photo douce par sa situation et dure par son sujet. j aime bien ce genre de photo qui nous font nous remettre en question
    bonne journée
    ericc11 @ 2011-03-10 11:43:54
  • J'aime beaucoup cette photo l'ambiance y est vraiment bien rendue!!!C'est vrai que cet homme a l'air bien triste! la vie n'est pas égale pour tout le monde!! C'est une triiste réalité!! Ton cadrage est parfait!!! Bisoussssssssss
    gootchai @ 2011-03-10 11:44:56
  • Il marche seul , avec sa solitude , d'un pas lourd !!!
    Ta photo est superbe , j'aime ces promenades au bord d'un canal !
    Les couleurs sont très douces .
    Bisous Mathilde.
    Jean-Louis @ 2011-03-10 12:01:16
  • Très suggestif, même poètique. Et l'édition est magnifique. Orton effect?
    Francisco Díaz @ 2011-03-10 13:31:53
  • Si lourde est son ombre qu'il courbe le dos, de fait, abaissant l'horizon et que ses pas ne semblent pas prêts à porter jusque là !
    Avec quelle triste intention arpente-t-il le bord du canal sans s'apercevoir de cette clarté lumineuse ?
    C'est une sombre histoire, un jour de belle lumière ....
    De plus en plus fort, Mathilde !

    dan @ 2011-03-10 16:03:17
  • Le poids des ans, ou de la solitude pèse lourd sur ses épaules fatiguées. J'aime ces clichés qui interpellent.
    Je t'embrasse!
    MAMYNI @ 2011-03-10 17:00:01
  • Trés fort comme photo...
    Olivier @ 2011-03-10 19:51:52
  • Il, elle a l'air tellement accablé que lui échappent les reflets sur l'eau, le soleil, les jolies péniches, tout ce qui peut embellir les instants d'une vie. Très fort, très beau, Mathilde !
    Irene @ 2011-03-10 20:33:58
  • Beautiful light and long shadows surround this cold lonely man. A lovely image.
    Steve Rice @ 2011-03-11 02:03:27
  • Wonderful sharpness, color and contrast make me feel I am really there to view this lonely and almost defeated looking person as they walk to who knows where.
    Wonderful window to a persons life, Mathilde, superb photograph.
    Phil David Morris @ 2011-03-11 07:57:18
  • Most poignant and provocative, Mathilde. I like the symbolism of his shadow leading him forward.
    Ginnie @ 2011-03-11 08:19:42
  • Ici aussi il y a un homme de l'ombre...
    Un instant volé et figé dans un mouvement pesant dans ce décor, cette lumière, ces reflets et ombres sublimes. Tu maîtrises merveilleusement l'effet orton et chaque photo est un cadeau....
    Belle journée Mathilde.
    Anita @ 2011-03-11 08:27:37
  • Beaucoup de force dans cette photo. On ressent fortement la misère dans ces couleurs.
    Dur dur même si j'aime bcp
    Sof @ 2011-03-11 09:37:40
  • La solitude des gens de la rue magnifiquement capté ! bravo à toi
    Sophie @ 2011-03-11 09:58:01
  • Une fantastique photo,cadrage parfait et l'ombre me plaît ici.très bien Mathilde.
    Theys Roland @ 2011-03-11 10:28:32
  • j aime vrmt bcp mm si le sujet est helas tres realiste mais quel grain" de photo cette matiere et maniere si douce que tu as de saisir la lumiere et merci pr ton joli com bn wd
    marie366 @ 2011-03-11 10:45:18
  • J'aime la photo dans le noir ... allongées, très loin ... Je me souviens les sculptures de Giacometti! Je pense que je serais heureuse de marcher dans un lieu si enchanteur seule et mêler de mes affaires ... Je t'embrasse chère amie! Bonne journée à toi, Adela
    Adela Fonts @ 2011-03-11 10:53:56
  • Il ou elle marche traînant tout le poids du bateau invisible, elle héle toute sa vie ... son ombre la précède , très loin devant pour l'emmener jusque vers la lumière, vers ce pont où se croisent les confluences, j'aime ce côté paisible de ces berges fluviales. Notre domaine est l'eau, bien sûr, un sujet tellement changeant et porteur de rêves et de souvenirs. Les bateaux sont à quai, tu passes, tu saisis l'instant, cette infime parcelle de temps et l'on te suit dans ton monde enchanté des images. Je t'embrasse très fort, à très bientôt, of course !!
    Alivia @ 2011-03-11 11:21:03
  • Magnifique tableau encore une fois avec cette lumière inimitable! Et cet homme a l'allure courbée, à la démarche lente et pesante, comme si le poids de la vie s'avérait trop lourd. Bravo!
    Bonne journée.
    DomLortha @ 2011-03-11 11:34:40
  • Je marche avec toi, c'est une belle photo. Bonne journée
    Jacques @ 2011-03-11 12:29:30
  • une photo chargée d'émotion et lourde de sens!
    bien vu mathilde!!
    cristof @ 2011-03-11 12:34:18
  • bonjour Mathilde . je pense que le fardeau est lourd pour cette personne , peut être le poids des ans ou de la misère . . superbe image . j te souhaite une belle journée et t'embrasse bien fort .
    jean-pierre @ 2011-03-11 14:55:20
  • superbe photos...pleine de tristesse...
    bonne journée
    amicalement
    Daniel
    Daniel Christian @ 2011-03-11 15:04:10
  • Au premier regard on admire le paysage et sa promenade fait presque envie dans cette belle lumiere. Puis le regard descend sur ses pieds sans chaussette dans ce chemin blanc de givre et la perception change.....
    Ddo @ 2011-03-11 18:01:08
  • même si je l'aime un peu moins que ta précédente à cause de l'ambiance peut-être plus triste,la lumière et la douceur sont toujours aussi extraordinaires! Et c'est quand même superbe!
    Pascale Goswami @ 2011-03-11 19:44:19
  • Là-bas personne ne l'attend alors il reviendra
    Ici personne ne l'attend alors il repartira
    Mille ans de solitude à tenir
    Debout jusqu'au bout
    Une vie en une image !
    Un passant @ 2011-03-11 19:47:41
  • Très chouette composition. Ta colorimétrie est top et apporte une grande force à ta photo.
    Bon week end
    Bertrand - BlogPhoto @ 2011-03-11 20:24:22
  • Un traitement que j'aime bien , et ce personnage qui marche avec peine semble t il font une belle composition pour cette photo
    larhune64 @ 2011-03-11 22:38:38
  • excellent composition. marvelous reflections. (i hope that you are still enjoying your D700 as much as i am liking mine.)
    JACK LARSON @ 2011-03-11 23:08:13
  • Je te retrouve..comme il y a quelques années. très belle photo Mathilde; as usual...
    Arachnée @ 2011-03-11 23:45:32
  • N'est ce pas le monde qui se perd, Mathilde, plutôt que l'horizon ? Tout porte à le croire, quand on voit cet homme , portant sur les épaules tout le poids de ses malheurs, indifférent à la nature qui l'entoure, même si elle déroule en vain ces beautés sous es yeux... Et les mots dont tu as accompagné ta photo sont scandés d'un rythme aussi accablé que les pas de cet homme. comme un reproche à nos vies trop bien installées dans le confort et l'oubli des autres. Merci pour cette image, qui fait bouger au fond de nous une petite flamme, ultime révolte contre l'inertie de l'époque. Dure et belle image qui nous parle, même si c'est d'une petite voix éplorée !
    brine @ 2011-03-12 00:08:07
  • Brilliant composition, like the treatment on the landscape and the walking man with the long shadow adds a mysterious mood to this stunning image.
    John Maslowski @ 2011-03-12 01:23:12
  • Terrific composition using that light so that he is following the shadow.
    Michael Rawluk @ 2011-03-12 06:20:43
  • Le poids des ans, de la solitude, des soucis, des pensées... lui font courber l'échine alors que son ombre est droite comme un I ! J'aime l'idée de ce paradoxe entre lui/sa réalité existentielle et son ombre/éminence grise ! Dans cette lumière et ce décor aux allures "dramatiques", la lumière qui baigne l'ensemble est à l'image du double personnage ! Entre chien et loup, ombres et lumières, entre 2 mondes... Magnifique !!
    Marie-Pierre @ 2011-03-12 12:13:40
  • et son ombre s'étire, de flic en flaque, de verres en bleus, l'âme s'étiole au goulot de la fiole des regrets. et son ombre s'étire, de sol en solitude, d'hivers en froidure, d'ignorances en coeurs durs...
    :) une image forte !!
    didier @ 2011-03-17 14:42:06
Ajouter un commentaire  Lire (43)

coolphotoblogs - sélection
coolphotoblogs Mon profil
Celui qui marche

Celui qui marche



Qui vivent dans l’oubli en ces temps bien obscurs. Tristes sont les augures quand l’horizon se perd.


Mots-clés

EXIF

Focal Length: 50 mm
Exposure: 1/500 sec
Aperture: f/11
ISO: 400

Dernier commentaire

  • Nickel car techniquement parfaite.
    Bonne fin de semaine.
    Yvon.
    Yvon @ 2011-03-09 23:12:31
  • Il marche d'un pas lent, avec juste sa solitude comme fidèle Amie, et n'a plus goût à regarder autour les merveilles qui s'offrent à lui...Une image à la fois forte et si belle par sa qualité ! Bisous et bonne journée Mathilde
    jacklineG @ 2011-03-10 07:49:16
  • Cela fait une bonne serie avec la precedente. Ce marcheur a la stature courbee semble etre un homme sans le sou et n'est sans doute pas proprietaire d'une de ces peniches.
    Akaruiphoto @ 2011-03-10 08:22:35
  • Une marche à la recherche de son ombre ?
    ceanothe @ 2011-03-10 08:22:39
  • La solitude, maladie de notre siècle. Tu l'as magnifiquement mise en valeur avec cette splendide image. La qualité de la lumière et des couleurs m'épate!!!! Belle journée Mathilde, bisousss.
    tede @ 2011-03-10 10:17:49
  • la solitude ça n'existe pas..ce sont les gens qui s'isolent..point positif au moins il est dehors !!
    JPS @ 2011-03-10 10:51:04
  • Très jolie photo une fois de plus...mais vers quel destin marche cet homme dont les épaules semblent bien lourdes ? ta photo fait bien ressortir cette lassitude...bise et bonne jopurnée Mathilde...
    le Pierrot @ 2011-03-10 10:54:01
  • Belle mais triste photo , cet homme semble porter un fardeau très lourd , Phil
    Philippe @ 2011-03-10 11:29:04
  • une photo douce par sa situation et dure par son sujet. j aime bien ce genre de photo qui nous font nous remettre en question
    bonne journée
    ericc11 @ 2011-03-10 11:43:54
  • J'aime beaucoup cette photo l'ambiance y est vraiment bien rendue!!!C'est vrai que cet homme a l'air bien triste! la vie n'est pas égale pour tout le monde!! C'est une triiste réalité!! Ton cadrage est parfait!!! Bisoussssssssss
    gootchai @ 2011-03-10 11:44:56
  • Il marche seul , avec sa solitude , d'un pas lourd !!!
    Ta photo est superbe , j'aime ces promenades au bord d'un canal !
    Les couleurs sont très douces .
    Bisous Mathilde.
    Jean-Louis @ 2011-03-10 12:01:16
  • Très suggestif, même poètique. Et l'édition est magnifique. Orton effect?
    Francisco Díaz @ 2011-03-10 13:31:53
  • Si lourde est son ombre qu'il courbe le dos, de fait, abaissant l'horizon et que ses pas ne semblent pas prêts à porter jusque là !
    Avec quelle triste intention arpente-t-il le bord du canal sans s'apercevoir de cette clarté lumineuse ?
    C'est une sombre histoire, un jour de belle lumière ....
    De plus en plus fort, Mathilde !

    dan @ 2011-03-10 16:03:17
  • Le poids des ans, ou de la solitude pèse lourd sur ses épaules fatiguées. J'aime ces clichés qui interpellent.
    Je t'embrasse!
    MAMYNI @ 2011-03-10 17:00:01
  • Trés fort comme photo...
    Olivier @ 2011-03-10 19:51:52
  • Il, elle a l'air tellement accablé que lui échappent les reflets sur l'eau, le soleil, les jolies péniches, tout ce qui peut embellir les instants d'une vie. Très fort, très beau, Mathilde !
    Irene @ 2011-03-10 20:33:58
  • Beautiful light and long shadows surround this cold lonely man. A lovely image.
    Steve Rice @ 2011-03-11 02:03:27
  • Wonderful sharpness, color and contrast make me feel I am really there to view this lonely and almost defeated looking person as they walk to who knows where.
    Wonderful window to a persons life, Mathilde, superb photograph.
    Phil David Morris @ 2011-03-11 07:57:18
  • Most poignant and provocative, Mathilde. I like the symbolism of his shadow leading him forward.
    Ginnie @ 2011-03-11 08:19:42
  • Ici aussi il y a un homme de l'ombre...
    Un instant volé et figé dans un mouvement pesant dans ce décor, cette lumière, ces reflets et ombres sublimes. Tu maîtrises merveilleusement l'effet orton et chaque photo est un cadeau....
    Belle journée Mathilde.
    Anita @ 2011-03-11 08:27:37
  • Beaucoup de force dans cette photo. On ressent fortement la misère dans ces couleurs.
    Dur dur même si j'aime bcp
    Sof @ 2011-03-11 09:37:40
  • La solitude des gens de la rue magnifiquement capté ! bravo à toi
    Sophie @ 2011-03-11 09:58:01
  • Une fantastique photo,cadrage parfait et l'ombre me plaît ici.très bien Mathilde.
    Theys Roland @ 2011-03-11 10:28:32
  • j aime vrmt bcp mm si le sujet est helas tres realiste mais quel grain" de photo cette matiere et maniere si douce que tu as de saisir la lumiere et merci pr ton joli com bn wd
    marie366 @ 2011-03-11 10:45:18
  • J'aime la photo dans le noir ... allongées, très loin ... Je me souviens les sculptures de Giacometti! Je pense que je serais heureuse de marcher dans un lieu si enchanteur seule et mêler de mes affaires ... Je t'embrasse chère amie! Bonne journée à toi, Adela
    Adela Fonts @ 2011-03-11 10:53:56
  • Il ou elle marche traînant tout le poids du bateau invisible, elle héle toute sa vie ... son ombre la précède , très loin devant pour l'emmener jusque vers la lumière, vers ce pont où se croisent les confluences, j'aime ce côté paisible de ces berges fluviales. Notre domaine est l'eau, bien sûr, un sujet tellement changeant et porteur de rêves et de souvenirs. Les bateaux sont à quai, tu passes, tu saisis l'instant, cette infime parcelle de temps et l'on te suit dans ton monde enchanté des images. Je t'embrasse très fort, à très bientôt, of course !!
    Alivia @ 2011-03-11 11:21:03
  • Magnifique tableau encore une fois avec cette lumière inimitable! Et cet homme a l'allure courbée, à la démarche lente et pesante, comme si le poids de la vie s'avérait trop lourd. Bravo!
    Bonne journée.
    DomLortha @ 2011-03-11 11:34:40
  • Je marche avec toi, c'est une belle photo. Bonne journée
    Jacques @ 2011-03-11 12:29:30
  • une photo chargée d'émotion et lourde de sens!
    bien vu mathilde!!
    cristof @ 2011-03-11 12:34:18
  • bonjour Mathilde . je pense que le fardeau est lourd pour cette personne , peut être le poids des ans ou de la misère . . superbe image . j te souhaite une belle journée et t'embrasse bien fort .
    jean-pierre @ 2011-03-11 14:55:20
  • superbe photos...pleine de tristesse...
    bonne journée
    amicalement
    Daniel
    Daniel Christian @ 2011-03-11 15:04:10
  • Au premier regard on admire le paysage et sa promenade fait presque envie dans cette belle lumiere. Puis le regard descend sur ses pieds sans chaussette dans ce chemin blanc de givre et la perception change.....
    Ddo @ 2011-03-11 18:01:08
  • même si je l'aime un peu moins que ta précédente à cause de l'ambiance peut-être plus triste,la lumière et la douceur sont toujours aussi extraordinaires! Et c'est quand même superbe!
    Pascale Goswami @ 2011-03-11 19:44:19
  • Là-bas personne ne l'attend alors il reviendra
    Ici personne ne l'attend alors il repartira
    Mille ans de solitude à tenir
    Debout jusqu'au bout
    Une vie en une image !
    Un passant @ 2011-03-11 19:47:41
  • Très chouette composition. Ta colorimétrie est top et apporte une grande force à ta photo.
    Bon week end
    Bertrand - BlogPhoto @ 2011-03-11 20:24:22
  • Un traitement que j'aime bien , et ce personnage qui marche avec peine semble t il font une belle composition pour cette photo
    larhune64 @ 2011-03-11 22:38:38
  • excellent composition. marvelous reflections. (i hope that you are still enjoying your D700 as much as i am liking mine.)
    JACK LARSON @ 2011-03-11 23:08:13
  • Je te retrouve..comme il y a quelques années. très belle photo Mathilde; as usual...
    Arachnée @ 2011-03-11 23:45:32
  • N'est ce pas le monde qui se perd, Mathilde, plutôt que l'horizon ? Tout porte à le croire, quand on voit cet homme , portant sur les épaules tout le poids de ses malheurs, indifférent à la nature qui l'entoure, même si elle déroule en vain ces beautés sous es yeux... Et les mots dont tu as accompagné ta photo sont scandés d'un rythme aussi accablé que les pas de cet homme. comme un reproche à nos vies trop bien installées dans le confort et l'oubli des autres. Merci pour cette image, qui fait bouger au fond de nous une petite flamme, ultime révolte contre l'inertie de l'époque. Dure et belle image qui nous parle, même si c'est d'une petite voix éplorée !
    brine @ 2011-03-12 00:08:07
  • Brilliant composition, like the treatment on the landscape and the walking man with the long shadow adds a mysterious mood to this stunning image.
    John Maslowski @ 2011-03-12 01:23:12
  • Terrific composition using that light so that he is following the shadow.
    Michael Rawluk @ 2011-03-12 06:20:43
  • Le poids des ans, de la solitude, des soucis, des pensées... lui font courber l'échine alors que son ombre est droite comme un I ! J'aime l'idée de ce paradoxe entre lui/sa réalité existentielle et son ombre/éminence grise ! Dans cette lumière et ce décor aux allures "dramatiques", la lumière qui baigne l'ensemble est à l'image du double personnage ! Entre chien et loup, ombres et lumières, entre 2 mondes... Magnifique !!
    Marie-Pierre @ 2011-03-12 12:13:40
  • et son ombre s'étire, de flic en flaque, de verres en bleus, l'âme s'étiole au goulot de la fiole des regrets. et son ombre s'étire, de sol en solitude, d'hivers en froidure, d'ignorances en coeurs durs...
    :) une image forte !!
    didier @ 2011-03-17 14:42:06
Ajouter un commentaire   Lire (43)

coolphotoblogs - sélection
coolphotoblogs Mon profil